Acer : oui, Microsoft : non. Comme pressenti (cf. la fin du billet Apple et Microsoft : tout le monde au Blu-ray pour 2008 ?), le Blu-ray est en train de doucement intégrer les équipements high-tech, illustré par exemple par l’initiative d’Acer. Le fabricant d’ordinateur portable Acer va proposer dès avril 2008 8 modèles équipes de lecteurs Blu-ray, répartis sur 2 gammes :

Acer Aspire 6920 et le Blu-ray

Nul doute que les portables de fin 2008 seront rares à ne pas intégrer de lecteur BD…
… et d’un autre côté, Microsoft, que l’on avait dit en discussion pour équiper la XBox 360 de lecteur Blu-ray dément par la voix de Aaron Greenberg (responsable produit de la console) tout projet d’intégrer à sa console un lecteur Blu-ray interne.

Aaron Greenberg affirme “Xbox is not currently in talks with Sony or the Blu-ray Association to integrate Blu-ray into the Xbox experience“. A noter : “currently” (actuellement).

Même si la grande ambition de Microsoft est plutôt de se rendre indépendant des supports physiques en misant sur Internet pour la fourniture de contenus HD, ce serait un gros risque de ne pas penser aux personnes qui attendent aussi d’une console de salon qu’elle serve de lecteur de salon. Le président éxécutif de Microsoft, Steve Ballmer, confirme que la position de la société n’est pas aussi tranchée : des développements sont en cours pour permettre à la console d’être compatible avec des lecteurs de Blu-ray.

Des disques Blu-ray “Made in France”

Si le choix du format HD unique permet aux consommateurs d’y voir plus clair (en tout cas sur certains points), il permet aussi aux investisseurs de faire leur choix. C’est la cas de la société MPO (Moulages Plastiques de l’Ouest), entreprise originaire de Mayenne et spécialisée dans les supports optiques, qui annonce le lancement d’un programme d’investissement de 3 millions d’euros pour la production de disques Blu-ray dans son usine de Villaines-la-Juhel dans la Mayenne dès juin 2008.

MPO produit déjà des CD (depuis 1983, et des DVD (depuis 1996) : 600 millions de disques par an sortent de ses usines. Autant dire que l’investissement est tout à fait logique et a tout pour être pérenne.

MPO prend le virage de la HD avec l’objectif de devenir un acteur incontournable de la Haute Définition en Europe, par une maîtrise complète de la chaîne de production Blu-ray, du mastering au pressage. Le seul acteur indépendant ce ce type en Europe pour l’instant. Et nous l’espérons, un atout pourle développement rapide du Blu-ray sur notre territoire.

Pioneer repousse les limites du BD avec l’annonce de la mise au point d’un disque Blu-ray de 400 Go !

Comment ? Tout simplement en mettant 16 couches de données au lieu de 1 ou 2 (pour les disques double-couhe). Pour aboutir à une capacité de 400 Go de données sur une galette de dimension standard – pour rappel, celle d’un simple CD.

Voici l’image de la bête, qui ne ressemble à rien d’autre qu’à un autre Blu-ray :

Disque Blu-ray 16 couches

Annoncée ce jour, la nouvelle relève plus d’un exploit de laboratoire car le disque en question n’est pour l’instant exploitable qu’en lecture seule, mais les possibilités offertes semblent assez prometteuses. Peut-être pas nécéssairement pour la seule application de support vidéo “Haute Définition”, mais sûrement aussi pour d’autres applications demandant plus de volume que le Blu-ray standard.

On se souvient qu’il y a quelques mois les limites de stockage du Blu-ray avaient été mises en évidence dans le cas de certains jeux vidéo de console PS3.
Au moins une application concrète pour un disque de 400Go, qui pourrait permettre aux créateurs de ne pas écourter des cinématiques…

Sans parler du Blu-ray comme support d’archivage numérique… car les résultats des recherches de Pioneer Corporation seront présentés le 13 juillet à Hawaï, lors d’une conférence internationale consacrée au stockage numérique

Total HD Disc : le disque HD hybride mort-né ?

Logo Total HD DiscRappel : le Total HD Disc (THD) est un format de disque HD, capable d’être lu par les lecteurs Blu ray et HD DVD. Ce format est (était) soutenu par le studio Warner comme moyen de dépasser la guerre entr les deux formats HD conurrents du moment.
Le principe de fonctionnement du Total HD Disc est simple : une face face du disque contient une piste Blu ray, l’autre une piste HD DVD, permettant effectivement une lecture 100% compatible avec les lecteurs de ces deux formats. La face HD DVD contient 30 Go de données, la face Blu ray 50 Go, donnant un disque hybride de 80Go, qui aurait pu être une voie de sortie pour la définition d’un format HD unique.

Logo WarnerWarner avait annoncé début 2007 son engagement dans le développment et la diffusion de films aux format Total HD Disc. A l’époque Warner semblait confiant, assurant que le prix de revient du format serait identique à celui des deux challengers et que les unités de productions de DVD serait même capable de produire ce nouveau format sans souci.

Les premiers disque devait sortir à partir de la mi-2007, proposant ainsi une alternative au choix Blu ray/HD DVD, pour les consommateurs comme les éditeurs. Mais la déclaration de Jim Noonan que rapporte le site High-Def Digest est clair et presque sans ambiguïté : “Total HD is on hold” (”le Total HD est en supsend“). Cela va permettre au films de sortir en DVD et blu ray plus vite.

Ce format ne semble en effet pas avoir suscité l’intérêt des autres “gros” éditeurs (Disney, Sony…) et au final, Warner se retrouve seul avec le Total HD sur les bras en cette fin 2007. Seul éditeur prêt à se lancer dans cette aventure, Warner craint de ne faire que proposer un nouveau format en distribuant ses films au format Total HD. Ce qui porterait donc à 3 les formats disponibles pour les films HD, un problème pour les consommateurs et les magasins. “Our job is not to further complicate the lives of our retailers.” explique Jim Noonan : “Notre travail n’est pas de compliquer la vie de nos distributeurs“.

Dommage en effet, car même si le Total HD avait l’apparence d’une bidouille (coller deux disques de deux formats différents), il s’agissait d’une opportunité pour l’industrie de l’édition vidéo, en tout cas pour certains films. Si Warner met donc le holà sur les projets concernant le Total HD, Jim Noonan laisse ouvert la porte.

“It was offered purely as an industry solution — and it is still a good and viable solution that has no expiration date” explique-t-il : “Le Total HD était proposé comme solution pour l’industrie de l’édition et reste une solution viable qui n’a pas de date d’expiration“. A bon entendeur…

Le Blu-ray déjà trop petit pour certains jeux PS3

Le Blu-ray a gagné la guerre des formats HD en partie grâce à sa capacité de stockage 25 Go en simple couche et de 50 Go en double couche. Mais le format commence déjà à devenir étroit pour certaines applications, mais pas celles qu’on pensait.

C’est en effet un jeu, Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots, qui a du être quelque peu amputé pour tenir sur un disque Blu-ray. Propos confirmés par le producteur Hideo Kojima : pendant la phase de production du jeu, les créateurs ont eu en tête de se garder la possibilité de supprimer telle ou telle portion du jeu afin de “rester dans les clous” de la capacité du BD.

Ne nous dites pas que le Blu-ray est déjà trop petit !